AMP Association Musicale Populaire

Le Chant Choral Amateur

Parade des coqueleux

PARADE DES COQUELEUX Cette amusante "Parade des coqueleux" est extraite d'une fresque dramatique intitulée "Le Pays des Mines" inspirée par a catastrophe de Courrière, en 1907. Précédent le terrible coup de grisou, la Ducasse bat son plein. Dans le nord de la France, la Ducasse est une fête au cours de laquelle on se passionne particulièrement pour les combats de coqs (coqueleux) et les courses aux pigeaons (coulonneux. Henri Bassis a écrit un texte plein de verve et d'humour où deux coqueleux se défient par volatiles interposés. Conseils pour l'exécution: Pour les soli, on choisira 2 voix d'hommes au timbre bien différenciés, par exemple un Basse et un Baryton. Une prononciation énergique permettra de rechercher des effets amusants, notamment dans le 3e couplet où l'on veillera à mettre en valeur la mélodie qui passe de T et B (Tant d'audace m'interloque...) puis aux soprani (Triste époque, triste époque). On veillera à ne pas gutturaliser les R, mais au contraire à les rouler (Ran plan plan, ouvrez le ba...) Enfin dans la seconde partie du refrain (Moi je préfère les coulonneux...) il importe de souligner le contraste entre l'agressivité des coqueleux et le caractère pacifique des coulonneux. Le style ser plus léger, les couleurs plus claires, le mouvement un peu plus détendu.


Copyright © 2012 - 2014 Association Musicale Populaire | Tous droits réservés